Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 17:28

Le Morvan ( suite )

Avallon

Vieille ville perchée sur un promontoire granitique, à découvrir sur les pas de la grenouille.

 

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

Eglise St-Lazare et la Tour de l'Horloge

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

Les remparts

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

Quelques vieilles portes ( je suis fan ! )

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

Saulieu, haut-lieu gastronomique

La vocation de cité gastronomique remonte au siècle des lumières et deux grands chefs ont perpétué le renom de Saulieu, Alexandre Dumaine qui régna sur les Fourneaux de La Côte d’Or pendant trente deux ans et Bernard Loiseau qui fit rayonner l’établissement bien au-delà de nos frontières.

Nos spécialités : jambon du Morvan, œufs en meurette, et bien sûr, l’incontournable charolais.

Le Morvan ( suite )

Basilique Saint-Andoche

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

Fontaine Saint-Andoche

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

Cinéma de Saulieu, installé dans une ancienne église

Le Morvan ( suite )

Sculpture de François Pompon, enfant du pays

Le Morvan ( suite )

Semur en Auxois

Au temps des Ducs... Semur-en-Auxois est bâtie sur un éperon granitique. Lovée dans un méandre de la rivière Armançon, la cité tire son nom du latin "sene muros" (vieilles murailles) présent dans la Charte d l'Abbaye de Flavigny dès 606.

Sous l'autorité des Ducs de Bourgogne, Semur était divisée au XIVe en 3 parties: Le Bourg Notre-Dame, le Donjon (repérable par ses 4 tours : tour de l'Orle d'Or, Tour de la Gehenne, tour Margot et la tour de la Prison). Ville de caractère avec ses tours médiévales, ses ponts de pierres et les méandres de l'Armançon.

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

Epoisses, son fromage

Ses origines remontent au XVIe siècle, il aurait été créé par une communauté de moines cisterciens installés à Époisses. Le secret de fabrication est transmis ensuite aux fermières de la petite région, qui n'auront de cesse d'améliorer la qualité et la typicité de leurs fabrications. Consommé à la cour de Louis XIV, l'époisses est un fromage réputé à la fin de l'Ancien Régime. Brillat-Savarin le consacre « roi des fromages » et dès 1820, il s'en fait un commerce considérable. Vers 1900, il existe une centaine de producteurs, si bien qu'après 1945, l'industrialisation comme la généralisation de la vache frisonne au détriment de la tachetée de l'est menacent l'époisses traditionnel. En 1956, sous l'impulsion d'une famille bourguignonne et de quelques producteurs, l'époisses traditionnel renaît et connaît depuis un succès croissant.

 

 

C'est un fromage à base de lait de vache, à pâte molle, à croûte lavée, son poids est généralement de 250 grammes mais on peut le trouver dans des formats plus grands. Ce fromage, qui contient au moins 50 % de matière grasse, est affiné en étant frotté au Marc de Bourgogne. Sa couleur ivoire orangée à rouge brique est due aux bactéries de surface : l'utilisation de colorants est strictement interdite.

 

Le Morvan ( suite )

Son magnifique château

Au Moyen Age, le château fut fortifié pour résister aux invasions venues de tous côtés. Epoisses, à cette époque, avait un aspect beaucoup plus sévère. Le parc actuel n’existait pas, l’espace étant occupé par l’arsenal militaire, les hommes d’armes et leurs équipages.
Le colombier du XVIe siècle abrite 3 000 niches qui correspondaient à la superficie de la seigneurie de l’époque (1'000 hectares). L’église, édifiée au XIIe siècle, était à l’origine la chapelle privée du château et les seigneurs y étaient inhumés. Pour accéder au château on passe une deuxième enceinte de fossés, asséchés depuis la Révolution par un double pont-levis, transformé en pont dormant au XVIIe siècle.


CÔTÉ COUR
Jusqu’à la Révolution, le château était flanqué de sept tours couronnées de créneaux, reliées par des courtines surmontées d’un chemin de ronde. Trois tours et la moitié sud du château ont été détruits en 1794. Vers 1850, une balustrade a été construite pour border la cour.
La partie nord du château a toujours abrité les pièces d’habitation et de réception. La façade a été modifiée du XVIe au XIXe siècle.
La ferronnerie du XVIe siècle qui surmonte le puits était peinte aux couleurs des armoiries du seigneur de l’époque, le maréchal de Bourdillon, soit or, argent, noir et rouge.

 

 

Nous n'avons pu visiter que l'intérieur de cette double enceinte de fortifications magnifiques enserrant maisons médiévales, chapelle, colombier du 16 ème s.

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

On monte la garde !!!

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

Quelques paysages au détour des chemins...

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

La Butte de Thil

La butte de Thil est située entre Saulieu et Semur en Auxois. Culminant à 473 m, elle accueille à son sommet deux monuments reliés par une allée d'arbres pluricentenaires 

Le château

Au beau milieu de la plaine de l’Auxois, à la limite du Morvan, sur l’axe Bibracte-Alesia surgit une colline de près de 500m d’altitude sur laquelle est érigée selon André l’une des plus ancienne forteresse de France, dont les premières pierres auraient été assemblées sous le règne de Charlemagne.

 Cet emplacement stratégique fut choisi en des temps immémoriaux pour y installer un oppidum romain. Sous le règne de Charlemagne, des fortifications de bois s’élevaient probablement sur le site

Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

La collégiale

Historique et description de l'élément

Sur la butte de Thil, subsiste les vestiges d'une collégiale du XIV e siècle. Elle fut fondée en 1341 par Jean II de Thil, sénéchal de Bourgogne et consacrée par l'évêque de Bourgogne. C'est un bâtiment du XIV siècle à chevet plat, avec une tour-clocher et une nef voûtée en berceau brisé. Le caractère défensif de cette église fortifiée est assuré par un étage de tir courant sur toute la nef et le transept, qui dessert de chaque côté deux archères au-dessus chœur, deux sur les murs pignons du transept et trois au dessus de la nef. L'édifice s'est lentement dégradé après sa vente en 1791. Des travaux de fouilles et de restauration ont repris depuis la fin des années 1990. Avec l'ancien château-fort en proximité, la butte de Thil est riche d'Histoire et de vestiges. Ils sont tous deux bien indiqués sur la carte Cassini (v 1750), proche de plusieurs routes royales.
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )
Le Morvan ( suite )

Il y a encore tellement d'endroits à découvrir dans notre belle France !

Bonne semaine à vous et merci pour vos visites et commentaires, qui font toujours plaisir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maminou - dans Balades
commenter cet article

commentaires

Le fil d anneke 22/11/2016 18:04

Merci pour ce beau reportage et quelques à notations sur le fromage l epoisse

regine kolb 21/11/2016 09:27

Ouah ! La saison se prêtait bien à cette belle escapade et ces photos automnales qui mettent en valeur les vieilles pierres ! Merci!

reporter68 21/11/2016 01:42

Merci pour ce super reportage: comme-ci on y était ! Merci pour toutes ces belles photos et les commentaires. C'est vrai que notre France est belle et qu'elle mérite bien des détours.
Bonne semaine