Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 19:35

Lisbonne...suite et fin

 Les rues escarpées d'Alfama, l'un des quartiers les plus anciens de Lisbonne, sont bordées de cafés et de boutiques qui vendent des créations artisanales traditionnelles. La ligne de tramway historique nº 28 traverse Alfama jusqu'au château São Jorge, datant du XIe siècle. La terrasse du mirador de Graça offre une vue sur la ville et le Tage. Le soir, certains restaurants anciens du quartier accueillent des chanteurs de fado, musique mélancolique traditionnelle.

 

Pour s'y rendre, l'incontournable tramway, pour notre part, la ligne 12, la célèbre ligne 28 étant toujours bondée !

Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Les tuk-tuk

Les tuk-tuk

Cloitre Sao Vicente de Fora

Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin

Panthéon national

Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin

La cathédrale

Lisbonne...suite et fin

Quelques vues

Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Parlement portuguais
Parlement portuguais
Parlement portuguais

Parlement portuguais

La Basilique Estrela et son parc

Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin

Sintra et ses alentours

Nous avons pris le train pour aller à Sintra, où,  à notre arrivée, une guide nous a proposé une visite guidée

Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Palais national

Palais national

Palais de Regaleira

Palais de Regaleira

Palais national de Pena

Palais national de Pena

Palais de Monserrate

Palais de Monserrate

Château des Maures

Château des Maures

Palais Setais ( Hôtel 5 étoiles )
Palais Setais ( Hôtel 5 étoiles )

Palais Setais ( Hôtel 5 étoiles )

Direction Cabo da Roca

Point le plus occidental du continent européen !

Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin
Lisbonne...suite et fin

Il y aurait eu encore tellement de choses à découvrir, mais il fallait penser au retour !

 

Lisbonne...suite et fin
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2019 3 25 /09 /septembre /2019 15:25

Lisbonne suite...

Quartier de Bélem

Belém est un quartier à l'ouest du centre de la ville, qui témoigne du temps des découvertes des navigateurs et de la puissance maritime du Portugal.

 

La Tour de Belém est certainement le monument le plus connu de cette partie de la ville, avec le Monastère des Hiéronymites. On aime marcher tranquillement sur l'Avenida Brasília, en profitant du soleil le long du Tage, sur la promenade des quais et dans les parcs.

Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....

La tour de Bélem

La tour de Belém a été construite sur les bords du Tage, dans la freguesia de Santa Maria de Belém, entre 1514 et 1519 par le roi Manuel Ier de Portugal pour garder l'entrée du port de Lisbonne. Il revêtait une grande importance dans l’époque des découvertes en Europe, car il servait à la fois de forteresse et de port d’origine des explorateurs portugais pour établir ce qui serait le premier commerce européen avec la Chine et l’Inde. Elle a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1983.

( Wikipédia )

Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....

Le monastère

C'est sur l'emplacement d'un ermitage dédié à la vierge de Bethléem (Belém), fondé par Henri le Navigateur, que le roi Manuel Ier entreprend en 1502 (selon l'histoire officielle en remerciement pour le retour de Vasco de Gama de son premier voyage en Inde en août 1499), de bâtir un magnifique monastère destiné aux religieux de l'ordre des hiéronymites. En réalité, la fondation du grand monastère est planifiée avant le départ de Vasco de Gama, puisque la bulle papale autorisant sa construction date du 23 juin 1496.

( Wikipédia )

Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....

Le cloitre

Le cloître possède une richesse sculpturale impressionnante. De forme carrée de 55 mètres de côté, il comprend deux étages. L'étage inférieur, construit par Diogo Boitaca, est percé de larges arcades dont les remplages prennent appui sur de fines colonnettes dont la décoration s'inspire du gothique finissant et de la Renaissance. L'étage supérieur, construit par João de Castilho, a un style moins exubérant. Dans un couloir du cloître se trouve depuis 1985 le tombeau de Fernando Pessoa.

( Wikipédia )

Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....

L'église Santa Maria de Bélem

Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....

On peut alors croiser sur son chemin,  l'étonnant édifice Padrão dos Descobrimentos et le Centre Culturel de Belém aux allures orientales. N'oubliez pas d’admirer la beauté du fleuve enjambé par le pont 25 de Abril, insolite de par sa ressemblance avec un autre pont très célèbre

Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....

Enfin, vous ne quitterez pas ce quartier sans avoir goûté les succulents pastéis de Belém (spécialité pâtissière) à l'intérieur de l'Antiga Confeitaria de Belém, l'endroit où ils sont faits.

( Wikipédia )

Trop bons !
Trop bons !
Trop bons !

Trop bons !

Tout à coté, se trouve le magnifique musée des carrosses

Le Musée national des Carrosses (en portugais, Museu Nacional dos Coches) est un musée consacré aux voitures hippomobiles .C’est une des plus importantes collections du monde.

Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....
Lisbonne suite....

Suite dans les prochains jours...

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2019 1 23 /09 /septembre /2019 17:35

Lisbonne

La semaine dernière, nous avons passé quelques jours à Lisbonne...

Lisbonne est la capitale la plus occidentale d'Europe continentale. Elle est située entre la côte de l'océan Atlantique à l'ouest et la mer de paille à l'est (communiquant entre eux par un détroit) dans laquelle se jette le Tage

Le centre historique de la ville est composé de sept collines (São Jorge, Estrela, Santa Catarina, São Pedro de Alcantra, Graça, Senhora do Monte et Penha de França) dont les pentes de certaines d'entre elles sont dotées de rues trop pentues pour permettre la circulation automobile. En conséquence de ce relief accidenté, la ville compte un célèbre ascenseur, inauguré en 1902, ainsi que trois funiculaires.

Lisbonne est située sur la rive droite de l'estuaire du Tage. Deux ponts relient la ville à la rive sud : le pont du 25 avril (anciennement pont Salazar) et le pont Vasco-de-Gama.

Nous avons débuté la visite en faisant le tour de la ville dans un bus touristique hop on-hop off, ce qui nous a permis d'avoir un aperçu des différents quartiers.

L'avenue de la Liberdade, 90 m de large et 1,5 km de long est aux Lisboètes ce que les Champs Elysée sont aux parisiens !

Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...

Les rues couvertes de pavés en calcaire et asphalte( attention, ça glisse !)

Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...

Les funiculaires, très pratique pour rejoindre les hauteurs !

Funiculaire de Gloria

Escapade lisboète...
Escapade lisboète...

Le château Saint-Georges construit sur la plus haute colline de Lisbonne

Escapade lisboète...

Les azulejos

Un azulejo est un carreau de céramique, plus précisément de faïence avec un décor peint. Cet art fait partie de la culture de l'Espagne et du Portugal. Le mot azulejo vient de l'arabe az-zulayj, qui signifie petite pierre polie, car au départ l'idée était de copier la mosaïque romaine.

Les carreaux sont recouvert d'émail avec des décors généralement de trois couleurs, le bleu, le jaune et le vert.

C'est au Portugal que cet art s'est le plus développé. Après le grand tremblement de terre qui détruit Lisbonne en 1755, la fabrication des azulejos s'est faite en grande quantité car il fallut tout reconstruire rapidement.

La fabrication traditionnelle de l'azulejo demeure aujourd'hui encore présente à travers tout le pays. On voit même à Lisbonne des stations de métro recouvertes d'azulejos.

Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...

Elevateur Santa Justa, construit par un élève de Gustave Eiffel

Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...

La vue du haut de l'élevateur

Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...

La place du commerce et vues du haut de l'arc Augusta

Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...
Escapade lisboète...

A demain pour la suite...

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 16:07

Je ne suis pas très productive en ce moment, il faut dire qu'avec cette chaleur des dernières semaines, je ne suis pas très motivée !

Cependant, ma petite Lison aura bientôt 10 mois, il était grandement temps de terminer ce petit pull, commencé en janvier....heureusement, j'ai prévu du 1 an!

Ce n'est pas du jacquard ( je ne suis pas assez douée ), mais une laine changeante Gründl Amica kids de chez Action. Je trouve l'effet assez bluffant !

Bricoles pour Lison...

Un petit nounours en tricot avec une laine peluche

Bricoles pour Lison...

Des petits coussins sensoriels et son petit sac pour les ranger.

Bricoles pour Lison...
Bricoles pour Lison...

Et comme c'est la rentrée pour nos petits bouts, je vais essayer de prendre le même chemin et terminer mes encours avant de commencer le programme concocté par nos animatrices !

Minipatch en cours...

Bricoles pour Lison...

Bonne rentrée à tous !

Bricoles pour Lison...
Partager cet article
Repost0
19 août 2019 1 19 /08 /août /2019 19:19
Exposition à Bischwihr
Exposition à Bischwihr

Bonne semaine...

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2019 1 29 /07 /juillet /2019 18:37

La semaine dernière, nous sommes allés quelques jours en Suisse , plus exactement dans la région de la Gruyère. Cela fait un bout de temps que nous voulions y aller, on se disait toujours que la Suisse c'est trop cher, finalement, on s'en est bien tirés ! En plus, ce n'est qu'à 230 km de chez nous !

Petit arrêt à Fribourg, capitale du canton de Fribourg

 

 

Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse

Vue de notre chambre d'hôtel

Escapade suiiiiisse

Visite du château de la Gruyère

Au cœur d’un panorama grandiose, le Château de Gruyère vous emporte à travers huit siècles d’histoire et de légendes.

Depuis le XIIIe siècle, le Château de Gruyère domine une verte colline au pied des Préalpes fribourgeoises. La forteresse médiévale abrite aujourd'hui de prestigieuses collections qui témoignent de sa longue et riche histoire.

Le visiter, c’est traverser les époques et découvrir ses trésors : les délicats vitraux du Moyen Age et les chapes de l'ordre de la Toison d’Or de Charles le Téméraire ; les décors muraux commandités par les baillis sous I'Ancien Régime ; les peintures de Jean-Baptiste Camille Corot et les décors troubadour de la Salle des Chevaliers créés à Gruyère au XIXe siècle par une colonie d’artistes passionnés.

Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse

La petite ville de Gruyère

Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse

Le lac de la Gruyère

Situé au cœur de La Gruyère, Le Lac de La Gruyère est un des plus beaux lacs artificiels de Suisse. Entouré par des pâturages sur lesquelles paissent les fameuses vaches noirs et blanches qui permettront grâce à leur lait de fabriquer fromages, chocolat et double-crème

ici, brunes et blanches !
ici, brunes et blanches !

ici, brunes et blanches !

Visite de la chocolaterie Cailler à Broc

Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse

Petit tour à Bulle

 

Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse

A Rossinière

Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse
Escapade suiiiiisse

Tiens, un vrai chat !

Escapade suiiiiisse

Bonne semaine...

Escapade suiiiiisse

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2019 1 01 /07 /juillet /2019 08:08

Les anniversaires se suivent, mais ne se ressemblent pas...

Après les 70 ans de Nicole, c'est Christine qui a fêté ses 60 ans !

A cette occasion, nous nous sommes retrouvées samedi après-midi à l'étang de pêche de Soultzbach-les-Bains, la plus petite cité médiévale d'Alsace.

 

Cité dès 1211 et entouré de remparts et de fossés en 1275, le village a conservé son aspect médiéval, le charme de ses rues étroites et de ses vieilles maisons. En 1289, apparaît la première mention du château, occupé par la famille de Hattstatt, puis, après son extinction par celle des Schauenbourg. Le village fut l’ancien siège de la seigneurie de Hattstatt-Schauenbourg.
La légende attribue à Blaeschen, la génisse du jeune Frantz, la découverte de la principale source thermale en 1603. Les seigneurs de Soultzbach développent l’activité thermale en faisant construire des bains et en logeant les curistes au château.

Elle était appréciée par d’illustres visiteurs : l’archiduc Léopold d’Autriche, le comte Eberhard de Ribeaupierre, l’accusateur public révolutionnaire Euloge Schneider (en 1792) et le célèbre séducteur italien Casanova (en 1782). En 1844, la moitié du village est détruite par un incendie.
Pendant la Première Guerre mondiale, la commune sert de base arrière pour les troupes allemandes et devient le point de départ d’un téléphérique. A la fin du conflit, la commune complète le nom du village de Soultzbach en y ajoutant « les-Bains » pour immortaliser son prestigieux passé thermal. Malheureusement, l’exploitation de la source d’eau minérale s’est arrêtée depuis quelques années.

Source : site de la Vallée de Munster

Au programme : patch, tchatch, café, crémant, gâteau ...

Nous avons oublié le patch, il faisait trop chaud pour sortir nos travaux d'aiguilles, malgré que nous étions dans ce joli coin très bien ombragé !

Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine
Christine et Françoise, une de nos deux animarices

Christine et Françoise, une de nos deux animarices

Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine

Christine était très émue par les nombreux cadeaux...

Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine
Les 60 ans de Christine

Et maintenant, c'est une retraite bien méritée qui attend Christine

les prochaines semaines !

Encore un grand merci à Christine pour cet agréable après-midi, loin de la chaleur citadine !

Bonne semaine...

Les 60 ans de Christine
Partager cet article
Repost0
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 15:52

La volerie des aigles à Kintzheim

La Volerie des Aigles est installée sur le territoire de la Commune de Kintzheim dans le Bas-Rhin. La région est particulièrement touristique du fait de la proximité de la Route des Vins et du château du Haut-Koenigsbourg.

Village typique du piémont viticole Alsacien, la commune de Kintzheim s’étend sur une surface de 2360 ha dont 560 ha de forêt et compte 1500 habitants environ.

En limite ouest des collines sous-vosgiennes, le Château de Kintzheim occupe un petit promontoire rocheux, dégagé par la présence de 2 vallons qui l’encadrent au nord et au sud. Son altitude est de 260m. Cette colline domine le village d’une centaine de mètres.

Le site comprend une superficie de 850 m² destinée au logement des oiseaux, la superficie totale est de 3800 m². L’aire de présentation représente 800 m².

Kintzheim était connu au VIème siècle sous le nom de Regis Villa. Les rois mérovingiens en avaient fait le centre d’un vaste domaine, englobant le Haut-Koenigsbourg. Charlemagne passe ses fêtes de Noël dans le « Palatium Selestatis », vraisemblablement situé a Kintzheim.

Source : site officiel de la volerie des aigles

 

La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim

Papinou est un grand fan des rapaces, aussi notre fille lui a offert pour ses 60 ans une journée d'initiation au dressage. Celle-ci a lieu en-dehors des heures d'ouvertures.

Mais avant, une visite du parc

La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La nurserie

La nurserie

La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim
La volerie des aigles à Kintzheim

Papinou était ravi...c'était une belle expérience avec les rapaces !

Bonne fin de semaine...

La volerie des aigles à Kintzheim
Partager cet article
Repost0
22 juin 2019 6 22 /06 /juin /2019 15:16
Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.
La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuil ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyere et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pélerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir.

Les Hautes Chaumes

Alors qu'il faisait un temps caniculaire mardi dernier avec 31° degrés à Colmar, on avoisinait les 22° degrés sur les hauteurs !

Du Gazon du Faing, en longeant le lac Blanc sur la crête vers le Col du Calvaire...

Le Gazon du Faing

Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazon du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.

La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuils ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyère et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pèlerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir. ( source : réserves naturelles )

 

Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.
La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuil ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyere et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pélerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir.
Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.
Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.
La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuil ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyere et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pélerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir.
Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.

Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes. Le Gazon du Faing est un sommet granitique du massif des Vosges situé sur la ligne de crête entre le col du Bonhomme et le col de la Schlucht. Plus de 500 hectares de hautes chaumes résiduelles sur les communes du Valtin et de Plainfaing font l'objet d'une protection officielle sous forme d'une réserve naturelle nationale.

Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.
La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuil ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyere et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pélerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir.
Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.
La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuil ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyere et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pélerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir.
La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuil ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyere et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pélerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir.
La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuil ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyere et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pélerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir.
Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.
La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuil ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyere et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pélerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir.
Balade sur les Hautes Chaumes
Balade sur les Hautes Chaumes
Balade sur les Hautes Chaumes
Balade sur les Hautes Chaumes

Le Lac des truites ou du Forlet

Le lac du Forlet (ou lac des Truites) se situe à proximité de la réserve naturelle du Gazon du Faing.

A 1061 mètres d'altitude, il est le plus élevé de tous les lacs des Vosges et occupe un ancien cirque glaciaire aux parois vertigineuses. Le Tanet (1292m) et le Gazon de Faîte (1306m), dominent admirablement le lac dont la superficie est de 2,8 ha. Mille couleurs entourent le lac : entre tourbière, parois abruptes, éboulis de pierres, arbres et sapins, il s’agit sans doute un des plus beaux lacs du massif vosgien, le tout nous faisant penser à un décor alpestre.

Balade sur les Hautes Chaumes

Les tourbières

Une tourbière est un lieu où les végétaux qui poussent ne se décomposent pas complètement puisqu'ils se trouvent dans un terrain plein d'eau et souvent inondé par une couche d'eau peu profonde. Ainsi, sous la végétation, la matière qui reste de ce type de décomposition : la tourbe, peut s'accumuler lentement sur plusieurs mètres de hauteur au fil des siècles. La tourbe contient du carbone. Après séchage elle peut servir de combustible. Les tourbières sont un type de zone humide

Balade sur les Hautes Chaumes
Balade sur les Hautes Chaumes
Balade sur les Hautes Chaumes
la linaigrette en fleurs

la linaigrette en fleurs

myrtilles et bruyère

myrtilles et bruyère

bourgeons de pin

bourgeons de pin

Le Lac Blanc en contrebas

Le lac Blanc est un lac d'altitude du massif des Vosges qui se situe sur le ban de la commune d'Orbey. Il tient son nom de la couleur du sable cristallin tapissant son fond. Situé à 1055 mètres d’altitude, il occupe un cirque glaciaire naturel, dans un cadre composé de rochers et de sapins.

Le lac est dominé par un rocher en forme de forteresse appelé le « château Hans ». Une légende raconte qu’un cruel seigneur vivait dans le château qui surplombait jadis le rocher et terrorisait la population. Aujourd’hui le « château Hans » est avant tout un magnifique point de vue permettant d’admirer le Lac Blanc. Une statue de la Vierge, perchée sur le rocher Hans, domine le lac.

Balade sur les Hautes Chaumes
Balade sur les Hautes Chaumes

 

Un incendie a ravagé quelques 25 hectares lundi 22 avril sur les crêtes au-dessus d'Orbey. L’origine se situe au-dessus du lac Blanc sur le GR5

 

Attisé par le vent, le feu s’est propagé au versant vosgien, progressant par les tourbières, notamment au Gazon du Faing

Balade sur les Hautes Chaumes
Balade sur les Hautes Chaumes

Le chemin, avec ses pierres de granit

Balade sur les Hautes Chaumes

Bon dimanche et bon courage pour la canicule annoncée la semaine prochaine...

 

Balade sur les Hautes Chaumes
Située sur le versant lorrain de la grande crête des Vosges, près du col du Calvaire, la réserve naturelle de Tanet-Gazond du Faing assure, sur 505 hectares, la protection de hautes-chaumes et de tourbières remarquables ainsi que de leur écrin de forêts montagnardes.
La forêt mélangée de hêtres, sapins et épicéas ne dépasse guère les 1000 m d’altitude. On y trouve cerfs, chamois et chevreuil ainsi que l’avifaune typique de ce milieu : pic noir, grand tétras, gélinotte et chouette de Tengmalm. Plus haut, c’est le domaine des chaumes où prospèrent la callune ou fausse-bruyere et la myrtille nommée localement "brimbelle". Les pipits ou alouettes, viennent y nicher. Des chaos de rochers granitiques parsèment la crête et les falaises dominant l’Alsace abritent le faucon pélerin. Autour des tourbières (faing) du site, la canneberge et la présence des bouleaux renforce l’aspect nordique du paysage. On y trouve l’œillet superbe, le rossolis à feuille rondes et les linaigrettes. La flore de la réserve naturelle compte 519 espèces. Un sentier pédagogique permet de la découvrir.
Partager cet article
Repost0
20 juin 2019 4 20 /06 /juin /2019 17:11

Vendredi dernier, nous avons fêté les 70 ans de Nicole, la doyenne du club !

A cette occasion, elle nous a invitées chez elle pour passer une petite soirée conviviale...

Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole

Évidemment, nous l'avons quelque peu gâtée !

Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole

Coté patchwork, je n'ai pas grand chose à montrer, mais j'ai fais un peu de couture pour Lison, qui vient d"avoir 7 mois ! déjà !

2 pantacourts avec le bandeau assorti, mais ça, ce n'est pas gagné ! et un sac de couchage pour les nuits d'été...

Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole
Les 70 ans de Nicole

A bientôt pour une balade sur les Hautes-Chaumes Vosgiennes...

Les 70 ans de Nicole
Partager cet article
Repost0